Grande Muraille de Chine

20 Faits étonnants sur la Grande Muraille de Chine que vous devez savoir

La Grande Muraille de Chine est la plus longue muraille du monde et la plus grande architecture ancienne. Son sentier sinueux sur un terrain accidenté et des montagnes escarpées offre des paysages magnifiques. Il a un éventail étonnant de paysages allant des plages de Qinhuangdao, aux montagnes accidentées autour de Pékin, en passant par un couloir désertique entre les hautes chaînes de montagnes.

Nom chinois : 长城 (Chángchéng /chan-chennl’)

10 chiffres de la Grande Muraille que vous devez savoir

1. La longueur officielle est de 21 196,18 km (13 170,7 mi) – (6+ dynasties)

2. La plupart des vestiges d’aujourd’hui sont la Grande Muraille de la dynastie Ming : longueur 8 851 km (5 500 mi).

3. La Grande Muraille a plus de 2 300 ans.

4. La Grande Muraille de Ming traverse 9 provinces et municipalités : Liaoning, Hebei, Tianjin, Beijing, Mongolie intérieure, Shanxi, Shaanxi, Ningxia, Gansu.

5. Badaling est la section la plus visitée (63.000.000 de visiteurs en 2001). Et durant la première semaine de mai et d’octobre, le nombre de visiteurs peut atteindre 70 000 par jour.

6. La hauteur moyenne de la Grande Muraille à Badaling et au col Juyong est de 7,88 mètres, et le point le plus haut est à 14 mètres.

7. Près d’un tiers de la Grande Muraille a disparu sans laisser de traces.

8. Depuis 1644, date du renversement de la dynastie des Ming, il n’y a plus eu de travaux sur la Grande Muraille (à des fins militaires – certains ont été restaurés pour le tourisme).

9. La reconstruction et la protection de la Grande Muraille ont commencé avec Badaling en 1957.

10. En décembre 1987, la Grande Muraille a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO.

10 autres faits sur la Grande Muraille de Chine

1. La Grande Muraille de Chine ne peut être vue de l’espace par l’œil humain sans aide.

2. La Grande Muraille n’est pas une ligne continue : il y a des murs latéraux, des murs circulaires, des murs parallèles et des sections sans mur (les hautes montagnes ou les rivières forment plutôt une barrière). Sous la dynastie Qin (221-206 av. J.-C.), la farine de riz gluante était utilisée pour lier les briques de la Grande Muraille.

3. La main-d’œuvre de la Grande Muraille comprenait des soldats, des paysans recrutés de force, des détenus et des prisonniers de guerre.

4. Le Premier Empereur de Qin n’a pas été le premier à construire la Grande Muraille. Il a relié les murs nord des États qu’il a conquis.

5. La légende la plus populaire de la Grande Muraille est celle de Meng Jiangnv, dont le mari est mort en construisant le Mur. Ses larmes étaient si amères qu’une partie du mur s’est effondrée, révélant les os de son mari pour qu’elle puisse les enterrer.

6. La section Gubeikou de la Grande Muraille est percée de trous de balles, témoignage de la dernière bataille menée à la Grande Muraille…

7. Pendant la révolution culturelle (1966-1976), de nombreuses briques de la Grande Muraille ont été utilisées pour construire des maisons, des fermes ou des réservoirs.

8. Les parties nord-ouest de la Grande Muraille (par exemple dans les provinces du Gansu et du Ningxia) devraient disparaître d’ici 20 ans, en raison de la désertification et du changement d’affectation des sols par l’homme.

9. La section Jiankou de la Grande Muraille, connue pour être escarpée et sinueuse, est celle qui apparaît le plus sur les livres d’images et les cartes postales de la Grande Muraille.

10. La partie la plus célèbre de la Grande Muraille – Badaling – a été visitée par plus de 300 chefs d’État et personnalités du monde entier. Le premier d’entre eux fut l’homme d’Etat soviétique Klim Voroshilov en 1957.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.