visa étudiant chine

Légaliser son diplôme pour étudier en Chine

Étudier à l’étranger est une option que beaucoup de jeunes diplômés envisagent. En plus de pouvoir suivre un cursus qui est différent des autres, les études à l’étranger leur permettent de découvrir le monde. Aujourd’hui, l’une des destinations les plus prisées est la Chine. 

Pourquoi étudier en Chine ?

L’enseignement supérieur en Chine est d’une qualité irréprochable, car le gouvernement met un point d’honneur à former des cadres qui sont compétents. En tant que deuxième puissance mondiale, la Chine dispose de près de 2000 établissements universitaires. 

Mais pour étudier en Chine, il y a une condition à remplir : légaliser un diplôme pour la Chine. Voici comment ça marche.

À quoi ressemblent les études universitaires en Chine ? 

Si vous êtes Français et que vous désirez étudier en Chine, vous serez légèrement dépaysé. En effet, ce pays a opté pour un système d’enseignement qui a une forme très particulière. Les trois cycles portent le nom de : 

  • Benke : qui est l’équivalent du BAC+4
  • Shuoshi : qui est compris entre le BAC+5 et le BAC+7
  • Boshi : qui correspond au doctorat

Suivre un cursus universitaire en Chine n’est pas à la portée de tout le monde. Depuis quelques années, les universités sont devenues exigeantes. Pour être accepté, vous avez besoin d’avoir d’excellentes notes. En plus des résultats, la barrière de la langue vous posera peut-être des problèmes. En Chine, les cours sont dispensés dans deux langues à savoir : le chinois et l’anglais.

Toutefois, depuis 2002, un accord a été signé avec le gouvernement chinois. Il permet la reconnaissance des diplômes chinois en France et vice versa.  

Quelles sont les formalités à remplir pour étudier en Chine ?

Pour étudier en Chine, vous avez besoin d’un visa. Ce document se présente sous deux formes. Vous avez le visa x1 qui est délivré aux étudiants désireux d’effectuer un séjour de moins de 180 jours et le visa x2 qui est accessible à ceux qui souhaitent séjourner dans le pays plus longtemps.

Lorsque vous êtes bachelier et que vous voulez étudier en Chine, vous devez candidater sur le site web de l’université de votre choix. Généralement, les pièces à fournir sont : 

  • vos bulletins du lycée ; 
  • votre relevé de notes du BAC ; 
  • les résultats de votre test TOEFL ; 
  • une lettre de motivation ;
  • la photocopie de votre passeport ;
  • deux photos d’identité. 

Après l’examen de votre dossier, l’université vous contactera et vous fixera un rendez-vous pour un test écrit. Le test sera réalisé dans les locaux de l’université en Chine.

Faut-il légaliser ses diplômes pour étudier en Chine ?

Avec les accords entre l’État français et l’État chinois, les procédures pour étudier en Chine ont été facilitées. Toutefois, les expatriés qui désirent trouver du travail en Chine doivent faire légaliser leurs diplômes. En effet, les autorités chinoises sont très exigeantes sur ce point. 

Pour légaliser vos documents, vous devez vous rapprocher des organismes compétents. La légalisation des documents peut être faite soit en France ou en Chine. Lorsque vous êtes ressortissant français et que vous effectuez votre première demande de permis de travail, en plus de légaliser vos documents, vous devez obtenir une certification. Ce document est délivré par la Chinese Service Center for Scholarly Exchange (CSCSE).

Pour effectuer vos légalisations, adressez-vous au consulat général de France à Shanghai. Cette institution vous délivrera les documents et autres équivalences dont vous avez besoin.

Comment légaliser un document à l’ambassade de Chine en France ?

Lorsque vous vous expatriez dans un pays, vous devez présenter des documents afin d’obtenir une carte de résident. En Chine, la présentation de votre casier judiciaire est obligatoire pour recevoir une carte de résident permanent.

Si vous résidez en France, vous pouvez demander votre casier judiciaire de façon traditionnelle. Autrement, rendez-vous sur le site internet du gouvernement afin de lancer la procédure. Pour la légalisation de vos documents, vous aurez besoin d’un traducteur assermenté. En vous rendant sur le site internet de l’Ambassade de Chine, vous obtiendrez quelques contacts.  

Dès que votre document sera traduit, vous devrez l’envoyer à la mairie la plus proche afin de légaliser la signature du traducteur. Le document sera ensuite transféré au Ministère des Affaires étrangères. Ce n’est qu’après cela que le consulat ou l’ambassade de Chine effectuera la légalisation finale de votre document.

Obtenez votre visa pour la Chine

L’obtention du visa est indispensable lorsque vous êtes Français et que vous désirez vous rendre en Chine. Depuis l’année 2019, pour obtenir un visa, les personnes ayant entre 14 et 71 ans doivent effectuer un relevé d’empreinte. La durée de validité de votre visa dépendra de celui que vous choisirez. Il existe différents types de VISA à savoir : 

  • Le VISA L : il est valable pendant 30 jours ;
  • Le VISA Affaires M ou F : il est réservé aux activités commerciales et non commerciales. Ce visa est également valable pendant 30 jours ;
  • Les visas X1 et X2 : ils sont proposés aux étudiants. Leur durée de validité est de 180 jours pour le premier et plus de 180 jours pour le second ;
  • Les visas de visite de famille Q1 et Q2 : ils sont valables aussi pendant 30 jours ;
  • le visa de travail Z : il est fait pour ceux qui désirent effectuer un long séjour en Chine. Ce visa est attribué aux travailleurs sous présentation de leur contrat.

Aujourd’hui, vous pouvez effectuer votre demande de visa en ligne. En optant pour les services de RapideVisa par exemple, vous obtiendrez votre document très vite. Cette agence est agréée par l’Ambassade de Chine afin de recevoir et de traiter les demandes des particuliers. Grâce à cela, vous éviterez les nombreuses contraintes qui sont liées à la demande d’un visa.  

L’assistance que vous offrent les experts de RapideVisa est précieuse, car vous saurez quelles formalités remplir. Ils vous diront également où vous rendre afin d’effectuer votre relevé d’empreinte.

En raison de la crise sanitaire, le visa de tourisme et d’affaires est suspendu. Seuls les visas à caractère impératif sont traités. Si vous êtes un ressortissant français, vous êtes priés de vous rapprocher de votre ambassade ou de l’ambassade de Chine en France afin d’obtenir des renseignements sur les nouvelles mesures en vigueur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.